Changement d’heure comme chaque année pour cette course. Le réveil est mis à 7h30 ce qui fait 6h30 heure d’hiver ! Dur dur ! Heureusement la course est à moins de 30’ de la maison.

Le temps prévu à la météo devait être ensoleillé et plutôt doux mais ce n’est pas tout à fait exact. Le ciel est voilé et la température assez basse. Il faut dire que nous sommes une heure plus tôt.

C’est la première course du challenge de Seine et Marne pour moi. Nous serons 25 du club.

P1040181.JPG

Le départ est à 10h. Nous partons nous échauffer tous ensemble sur presque 3 km. Puis vient l’heure de se placer sur la ligne de départ. Je suis un peu « stressée » à l’idée de faire une mauvaise course comme il y a 15 jours et je veux surtout rattraper « les dégâts ». Durant l’échauffement je me sentais déjà bien mieux qu’à Magny le Hongre.

Le parcours est composé de deux boucles identiques totalement en forêt. C’est un parcours plutôt agréable même si c’est un peu plus difficile que sur de la route. Il n’y a pas de difficulté excepté un petit faux-plat mais vraiment rien de méchant.

Je ne suis pas très bien placée sur la ligne car beaucoup de coureurs se sont replacés devant à la dernière minute, nous obligeant à reculer ! L

P1040230.JPG

Je décide de ne pas partir trop vite et de me lâcher d’avantage sur la seconde boucle si tout va bien. Le premier kilomètre est un petit peu lent à cause de la difficulté à doubler mais au moins je ne me suis pas explosée dès le départ. Nous entrons dans la forêt un peu après le premier kilomètre. Je vois un coureur s’arrêter et boiter. Un peu après le km 2 nous avons droit à une ligne droite assez longue ensuite nous prenons à droite puis encore à droite pour atteindre le faux-plat. Comme ça redescend juste derrière il passe très bien. Jusqu’à présent mes temps baissent à chaque kilomètre mais ils sont tout de même un peu au-dessus de ce que j’ai fait l’an dernier où j’avais mis 42’27. Mais comme je me sens plutôt bien je ne m’inquiète pas et me sens soulagée par rapport à la course d’il y a deux semaines.

Je sais que je suis au moins 5ème femme mais un peu avant le km 4 (lui aussi en ligne droite) je vois maman qui m’annonce 6ème. Je sais qu’il y a trois vétéranes dans celles qui me précèdent, je suis donc au maximum 3ème senior, voire peut-être 2ème.

P1040306.JPG

Je passe au km 5 en 21’40. Ce n’est pas super mais pas non plus catastrophique. Mais par contre il ne faut pas que je ralentisse. Malheureusement à partir de cette moitié je commence à avoir des difficultés. Je ralentis pour essayer de faire passer mais je sens que je ne suis pas aussi bien que sur le premier tour. Je sais déjà que je ne ferai pas aussi bien qu’en 2013.

Avant d’arriver au 6ème km je vois un « compatriote » du club devant moi. Je m’en rapproche petit à petit et même si le chrono n’est pas génial, ça me motive. D’autant plus que j’ai devant moi la 5ème femme depuis le premier tour et que, malgré que je ralentisse, elle ne s’éloigne pas de moi.

Je n’ai pas vraiment vu ce deuxième tour passer et tant mieux. Je ne sais pas quel est mon chrono lorsque je m’approche de l’arrivée car je n’ai pas affiché le temps sur la montre mais ma FC. J’accélère pour essayer de gagner quelques secondes sans vraiment savoir si je suis en 43 ou 44’.

J’atteins enfin la ligne d’arrivée. Je récupère mon thermos qu’on nous offre et je vais au ravitaillement qui est toujours super (chocolat, brochettes de fruits, barres de céréales, boissons…) mais je prends seulement de l’eau car le reste ne me tente pas.

P1040353.JPG

Je vais ensuite rechercher papa afin de faire une petite récup et j’encourage au passage les coureurs du club qui en terminent (Colette, Anne-Marie, Chantal, Christelle, etc).

 

Je termine en 43’48, je suis 102/383 au scratch, 3/40 seniors et 6/111 femmes. Nous gagnons par équipes chez les féminines. J Bravo à tous !!!

Pour les résultats complets de la course des jonquilles du Mée sur Seine 2014, cliquez ici.

Retour à l'accueil