Après avoir loupé la course l'année passée à cause de bouchons au retour d'un examen, cette année je réponds présente pour les foulées melunaises.
Le départ a lieu à 21h15 en bord de Seine vers la piscine. Ce n'est pas évident de courir à cette heure là après une journée de travail et un réveil à 6h mais les conditions devraient être quasiment les mêmes pour tous. De plus, cette année nous n'aurons pas à nous plaindre de la chaleur. Le temps est parfait (20°C) même s'il y a un peu de vent (qui ne gênera finalement pas du tout pendant la course.)DSC00854.JPG

J'arrive sur le lieu de la course à 20h, ce qui me laisse le temps d'aller chercher mon dossard et de saluer pas mal de connaissances de l'ASRD, Chelles et d'autres clubs. Puis nous nous changeons et allons nous échauffer en bord de Seine sur 2.5km. Nous nous plaçons assez tôt pour ne pas atterrir trop derrière. Je n'ai pas d'objectif particulier car je ne réussi jamais cette cette course, je trouve la parcours, composé de trois boucles, monotone avec deux longues lignes droites en bord de Seine et voie ferrée. Il y a deux ans j'avais mis 45'19 mais il avait fait très chaud.  Là je ne me suis fixée aucun chrono.

A 21h15 le départ est donné. Je mets 6 secondes à passser la ligne et je ne perds pas tellement de temps par la suite malgré quelques zigzags entre les coureurs. Après avoir logné la Seine nous tournons à gauche et serpentons dans les rues. Il y a un tout petit faux plat entre le 2 et le 3 qui nous reprendrons une deuxième fois mais il est vraiment très bref. Puis nous tournons à gauche pour longer la voie ferrée avec cette fois-ci un faux plat descendant. Au bout de cette ligne droite nous tournons à gauche pour relonger la Seine, repasser sur la ligne de départ et passer devant le stade et la piscine. Il y a beaucoup de monde à cet endroit. Nous partons pour une deuxième boucle identique.
Je me sens vraiment très bien, à peine essoufflée même si mes temps de passage ne sont pas exceptionnels ( moyenne de 4'23/km). Je passe au km 5 en 22'00. J'essaye de garder le rythme en pensant que si ma forme reste la même je pourrai peut-être faire moins de 44' (ce serait mon meilleur temps à Melun). Entre le 6 et le 7ème km je me sens encore mieux, j'ai l'impression de ne pas être fatiguée du tout (même si mon chrono reste stable), c'est le passage du faux plat descendant le long de la voie ferrée. Je suis vraiment bien. Après le 7ème nous retournons en bord de Seine. Jusqu'au 8ème je suis tojuours aussi bien puis passé ce kilomètre j'ai un petit coup de mou. Le 9ème kilomètre est le plus mauvais mais je sens l'arrivée proche alors j'essaye de relancer puis sur les 400 derniers mètres je sprinte.  Je vois au loint le chrono tourner...43'43, 43'44,...Je vais faire moins de 44'!

DSC00857.JPG

Je suis plutôt contente de mon chrono car je ne réussi jamais cette course. J'ai plus d'une minute de moins qu'il y  deux ans même s'il est vrai que le temps n'a pas été le même.
Ensuite je vais aux ravitaillements et chercher le sac à chaussures. La nuit commence à tomber. Nous allons à la voiture nous changer puis voir les résultats.

DSC00893.JPG

Je suis 300/627 en 43'54, 19/77 senior et 30/147 femmes. Je n'ai pas fait un chrono fabuleux mais c'est de loin mon meilleur sur cette compétition. C'est la première fois qu'elle passe aussi bien. J'ai été régulière sur tous mes temps de passages et j'ai réussi à faire mieux sur la 2ème moitié. alors, même si je suis loin du podium (il faut dire que le niveau est relevé) je suis plutôt contente de cette course qui rattrape Bussy. 

Pour les résultats complets des Foulées Melunaises 2012, cliquez ici

Retour à l'accueil