Aujourd'hui a lieu la corrida de Thiais et la corrida d'Issy les Moulineaux. J'aime beaucoup l'ambiance de cette dernière mais c'est toujours la galère pour se garer. Cette année le parcours de Thiais a changé. Il s'agit de deux boucles identiques et plates sans côte. La course a lieu à 10h. A 9h20 il y a un 5km.

DSC02250

Nous partons à 7h45 et arrivons à Thiais un peu avant 9h. Nous serons une vingtaine du PAAC. Ca faisait longtemps que nous n'avions pas été aussi nombreux sur un 10km. 

Après avoir trouvé une place à environ 300m du gymnase, nous nous y rendons (au gymnase) pour récupérer notre dossard. Une fois celui-ci récupéré, nous allons chercher notre t-shirt. Ils sont toujours aussi jolis et toujours avec un choix entre deux couleurs. Cette année il y en a un rouge et un vert. Je choisis le vert. Nous retournons ensuite à la voiture, Je pensais qu'il faisait doux ( 7°C) mais il y a du vent. Du coup, au lieu du débardeur prévu initialement, je garde le t-shirt. Puis nous partons nous échauffer. Nous avons à peine commencé que je sens ma douleur au genou. J'espèrais qu'avec l'échauffement elle passerait mais au moment d'aller sur la ligne, j'ai toujours aussi mal.

Comme l'année dernière, nous avons la chance d'avoir un dossard préférentiel, ce qui nous permet de nous placer tout devant. Et heureusement! Car à 5' du départ, tout le monde est déjà placé derrière la ligne et il y en a un paquet! Nous sommes 2300. Je me retrouve donc dans le sas devant toute la foule. C'est un peu comme aux championnats de France. C'est stressant tous ces coureurs derrière nous mais l'avantage c'est qu'on ne perd pas de temps à passer la ligne de départ.

DSC02297.JPG

A 10h pile le départ est donné. Nous faisons environ 200m avant d'arriver à un rond point dont nous faisons les 3/4 du tour. Nous avons ensuite un tout petit faux plat. Au départ je ne sens pas ma douleur mais un peu avant le 1er km elle revient et je vais énormément souffrir jusqu"au 6ème km. Mais malgré cela je vais réussir à conserver plus ou moins ma vitesse.

Une fois passé le km1, nous continuons tout droit durant un bon moment puis nous prenons une petite rue sur la droite et encore à droite. ensuite nous tournons à gauche pour arriver au 2ème kilomètre. Je n'ai perdu que 4" alors que je pensais avoir totalement ralenti. Je ne me sens pas du tout fatiguée et mon chrono est plutôt bon alors j'essaye de ne pas ralentir mais je suis presque obligée de courir avec la jambe gauche raide tellement plier le genou me fait mal. Après le 2ème km, nous avons de nouveau un petit faux plat. Un peu après le 2.5km j'entends "allez Fifi!". Je suis en train de me demander qui m'encourage ainsi quand je vois mon frère me doubler! J'avais oublié qu'il courait (depuis le temps...) j'aurais aimé m'accrocher mais c'est impossible. Il lui a fallu plus de 2km pour me rattraper parce qu'il n'a pas eu la chance d'avoir un dossard préférentiel.

DSC02299.JPG

Juste après le km3 nous prenons à droite pour une nouvelle ligne droite. Un peu avant le 4ème km Cyril Coupe de mon club me rattrape. Nous courrons un peu ensemble mais je sens que je ne suis toujours pas fatiguée alors je relance un peu. Au 4ème km ça remonte encore très légèrement, nous arrivons à un petit rond point, nous prenons tout droit avant d'emprunter un petit chemin boueux sur une centaine de mètres qui nous amène sur la piste. Nous faisons 300m en passant sous l'arche de l'arrivée avant de repartir pour un nouveau tour identique. Je passe au km 5 en 21'30. Je me dis qu'en accélérant un peu je peux passer sous les 43' D'autant plus qu'après le 6ème kilomètre je souffre moins. Mais la douleur fait place à la fatigue. Au km 7une coureuse d'Ivry me double, j'essaye de m'accrocher à elle mais un peu avant le 8ème je commence à décrocher. J'entends alors un monsieur de Elan Chevilly la rue me dire "laisse pas partir, laisse pas partir!" puis il se place devant moi et m'encourage à l'accrocher. Je me mets dans sa foulée et jusqu'au 9ème je ne vais regarder que ses pieds. Mais je vois que les moins de 43' sont désormais dépassés. Je commence à être déçue magré ma volonté d'avoir voulu faire moins. J'ai de plus en plus de mal à accrocher le monsieur. J'essaye de sprinter sur la piste mais je vois le chronomètre qui a déjà dépassé les 43'.

P1000550.JPG

P1000552.JPG

Je termine en 43'38 (j'ai 90m de plus à mon Garmin, ce qui me fait un temps de 43'16 au 10km), je suis 449/2004, 29/250 seniors et 38/615 femmes.
Je suis déçue car je me sentais bien et le parcours permettait de faire de bons chronos. Nous récupérons ensuite notre jolie médaille en échange de notre puce puis direction le gymnase pour le ravitaillement. Je prends un chocolat chaud, heureusement que le verre était tout petit car il était infect! Beurk! 

Retour à l'accueil