C’est parti pour la 4eme course de la rentrée. Ce matin direction la Grande Paroisse avec tata qui sera, aujourd’hui, notre photographe.

Il y a un 5km qui part à 9h15 puis le 10km et le semi qui partent ensemble à 10h15. Je serai sur le 10km avec Solenn, Cécile, Mathilde et Alain tandis que Laurent fera le semi-marathon.

 

Nous arrivons sur place avant 9h, nous sommes en avance ce qui nous permet de papoter un peu aux dossards. Jean René nous rappelle que le parcours a changé, nous partons dans l’autre sens et n’aurons qu’une seule boucle à faire au lieu de deux. Et il parait que c’est plat… il parait… ! :-p

Il faut un peu frais lorsqu’on débute l’échauffement mais le temps est magnifique et nous ne tardons pas à avoir chaud.

 

Puis vient l’heure de se placer sur la ligne de départ. J’aimerais faire sous les 44’30  mais avec l’enchainement des compétitions et des entrainements je ne sais pas ce que cela va donner. Et je ne peux pas me fier au parcours puisqu’il a changé.

A 10h15 le départ est donné. Ça monte légèrement puis au bout de la rue lorsque nous tournons à gauche nous empruntons une jolie descente (que nous montions les années précédentes). En bas virage à droite pour un faux-plat montant. Je cours aux côtés de Soraya jusqu’à cet endroit au niveau du km 3 environ mais elle fait le semi. Nous sommes relativement réguliers, je me suis fixée 4’25 /km mais pas facile à gérer car jusqu’à présent ça ne fait que monter-descendre.

 

Nous tournons ensuite à droite pour remonter encore doucement. Je dis alors à Alain « c’est moi où ça ne fait que monter depuis tout à l’heure ?? ». Moi qui espérais faire moins de 44’30 je ne suis pas certaine d’en être capable car même si je me sens plutôt bien je ressens un peu de fatigue dans les jambes et le moindre faux-plat me coute déjà…

A ce moment-là deux filles me doublent, une sur le semi et l’autre sur le 10km. Mais je n’essaye même pas de la suivre, on dirait qu’elle vient seulement de partir tellement elle semble aller vite !

 

Un peu avant le km 5 nous rentrons de nouveau dans la Grande Paroisse. Je passe le 5ème kilomètre en 22’02. De très bonnes bases pour être sous les 45’.Mais vais-je tenir ? Le kilomètre suivant est une succession de jolies descentes et de faux-plats montants. Autant j’arrive à bien me relâcher et accélérer dès que ça descend mais alors au moindre petit faux-plat…oulala !! Dur dur ! Elise est sur le côté et m’encourage.

Jusqu’à présent mes km sont sous les 4’30. Mais vers le km7 nous ressortons de la Grande Paroisse et je vois au loin les athlètes devant moi emprunter une grande ligne droite dans les champs…Désolation…Alain m’entend doucement me plaindre et me motive en me disant de ne pas regarder au loin. Trop tard ! Hihihi !

 

Ca remonte légèrement puis redescend. Je suis surprise de voir que mes temps de passage restent réguliers malgré tout même s’ils tournent désormais proche des 4’30.

Au km 8 ça descend bien pour remonter tout autant en face. Du coup je déroule au maximum pour essayer de gagner du temps et limiter la casse.

Juste avant de revenir dans la Grande Paroisse le meneur d’allure des 45’ me double. C’était la chose que je redoutais ! Je me dis que c’est fichu ! Mais en même temps je suis persuadée qu’il va bien trop vite. J’ai fait tous mes kilomètres sous les 4’30. Et pour faire 45’ il faut être en 4’30. Alors, à moins d’avoir totalement ralenti sur le dernier kilomètre, je pense que le meneur va bien trop vite !

 

J’essaye de le suivre au maximum malgré tout. Lorsque nous passons au km 9 je regarde ma montre : 40’30. Du coup, si je mets 4’30 sur le dernier kilomètre je vais faire 45’ ! Finalement le meneur est donc parfaitement dans les temps ! Catastrophe. J’essaye donc de relancer et lorsque je vois l’arrivée se profiler j’accélère totalement mais j’ai les jambes lourdes. J’entends Alain dire « je ne vois pas le chrono ». Moi non plus, je suis trop loin pour distinguer ce qu’il affiche. Puis enfin je vois…44’50, 44’51… nooooooooooon pas 45’ !!!! Je passe la ligne épuisée en 44’55 à ma montre ! Ouf !

 

Après cela nous allons effectuer 4km de récup ce qui nous fait un peu plus de 17km dans la matinée.

 

Je suis un peu au dessus du chrono fixé mais je reste très satisfaite de mon chrono car le parcours était vraiment difficile. Des faux plats du début à la fin, aucun moment de répit. De plus, j’ai fait quasiment le même chrono que la semaine dernière à Roissy, j’ai réussi à être de nouveau sous les 45’ (ce qui était bien rare ces derniers mois) et en plus je fais 30 secondes de moins que l’an dernier malgré un parcours plus difficile (c’est aussi ce que tous les autres coureurs ont dit).

Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017
Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017
Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017
Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017Foulée paroissienne, La Grande paroisse, le 24/09/2017
Retour à l'accueil