L’an dernier nous n’avions pas couru à Melun car la course avait été annulée à cause des inondations. Cette année, comme tous les ans, il fait très chaud. Mais de grosses averses orageuses sont tombées dans la journée. A Pierrefitte, nous n’en avons eu qu’une mais apparemment sur Melun c’est tombé à plusieurs reprises. Et lorsque nous arrivons, vers 19h20, le ciel est bien noir et ça tonne !

Le départ de la course est à 20h45, j’espère que l’orage sera passé ! Bonnebonne aussi car le pauvre petit a peur ! :-p Nous avons prévu une bonne heure d’avance car sur cette course nous retrouvons pas mal de monde que nous connaissons et donc… ça papote ! Tous les copains de club sont là et l’ambiance est hyper détendue ! Ca rigole beaucoup et je me dis que, quelque soit mon temps et ma place ce soir, le principal c’est que j’aurai passé un très bon moment !

A 20h10 nous partons nous échauffer sur la ligne droite du bord de Seine. Nous aurons, comme tous les ans, une petite boucle d’environ 2km à parcours ainsi que deux grandes. Espérons que cette année il n’y ait pas d’erreur de parcours…

Malgré le nombre d’inscrits, nous trouvons qu’il y a peu de coureurs. Sans doute juste une impression.

Au moment du départ, le ciel n’est plus menaçant même s’il fait toujours gris ! Ouf nous avons échappé à l’averse.

A 20h45 le départ est donné, je suis plutôt bien placée sur la ligne du coup j’essaye de ne pas partir trop doucement pour ne pas gêner. Nous passons devant la piscine puis au bout de 200-300m nous tournons à gauche. Ça monte très légèrement. Morgan me double un peu avant le km 1. On s’encourage mutuellement sans savoir qui de nous deux sera devant l’autre à l’arrivée. Je passe le premier kilomètre en 4’19. Plutôt correct mais pas dit que ça dure.

La fin de la petite boucle est en légère descente avant de revenir sur les bords de Seine et de repasser sur la ligne de départ pour partir pour la première grande boucle. Je me sens bien, je passe le km 2 en 4’17.

Le début de la 1ere grande boucle passe très bien, je suis dans la foulée d’Alain. Lorsque nous arrivons vers les tennis de Melun, Morgane du club de Sénart-Combs-brie Athlétisme est là en spectatrice et m’encourage. Je la remercie d’un petit sourire. Puis je reviens sur Morgan. En le doublant, je l’encourage en lui disant que ça descend. En effet, cette partie du parcours est descendante jusqu’au bord de Seine (excepté un petit faux-plat de quelques dizaines de mètres).

Nous longeons ensuite la voie ferrée. Je profite de ce passage pour me relâcher un peu car, comme dit précédemment, ça descend doucement.

Mes chronos tournent autour des 4’20/km, ce qui signifie que je devrais être sous les 44’ si je tiens jusqu’à la fin. Je serais super contente car cela fait de nombreux mois que je n’ai pas fait de tels chronos. En plus, la course de Melun n’est pas forcément propice aux performances (même si le parcours est vraiment roulant), notamment à cause du temps (souvent très chaud) et de l’horaire (quand on est debout depuis 5h du matin et qu’on a bossé toute la journée…à 20h45 la fatigue se fait ressentir). Seuls ceux qui n’ont pas travaillé ont la chance d’être bien plus frais…

Le km 5 est en bord de Seine, je le passe en tout juste 22’. Ça va être serré pour faire moins de 44’.

La deuxième grande boucle se passe plutôt bien. Mais je sens que les jambes commencent à fatiguer. Vers le 7ème km une féminine me double. Je ne cherche pas à l’accrocher mais elle prend très peu de distance sur moi. J’essaye surtout de redescendre un peu mes chronos car je commence à tourner en 4’25-4’27…

Alain lance de petites accélérations de temps en temps. Je ne sais pas si c’est pour relancer car il a remarqué que mes chronos étaient un peu moins bons qu’en début de course ou si c’est pour essayer de semer un coureur qui nous colle depuis le début tout en étant vraiment gênant… ! En effet, il court comme s’il était tout seul et je remarque à plusieurs reprises qu’il gêne Alain. Et il me gêne aussi. Mais malgré les petites accélérations, nous ne le distançons pas car il en fait autant ! Ca devient franchement agaçant !

Lorsque nous revenons sur la longue ligne droite du bord de Seine, il nous reste un bon kilomètre à parcourir. Du coup nous déroulons un peu, ce qui nous permet de revenir sur la fille qui m’avait doublé. Je repasse devant elle mais celle-ci a plus ou moins la même vitesse que moi. Du coup, je ne parviens pas à la semer.

Nous accélérons de plus en plus mais elle tient bon et je crains de craquer et qu’elle ne me redouble…Mais au final, cela n’aura pas une grande importance car il n’y a pas de podium en jeu.

Nous tournons à gauche puis à droite pour entrer sur la piste. Nous avons environ 300m à parcourir pour atteindre la ligne d’arrivée. J’accélère au maximum pour ne pas me faire redoubler, du coup je passe aussi devant Alain (c’est toujours un peu gênant de griller les gens juste à la fin quand ceux-ci vous ont emmené toute la course… mais Alain je sais que tu ne m’en tiens pas rigueur ;-) ). Je vois le chrono afficher 43’52-43’53… les moins de 44’ sont peut-être possible. J’ai envie de ralentir car je suis morte mais je tiens bon jusqu’à l’arrivée. Je regarde ma montre : 44’01 ! aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh ! Pas de chrono sous les 44’. Flûte !

Je suis, malgré tout, très contente de ma course. Je me suis sentie super bien et le chrono est bon par rapport à toutes mes autres courses passées. Et probablement par rapport aux courses de Melun des années précédentes. Et effectivement, après vérification c’est mon 2eme meilleur temps sur cette course après les 43’54 réalisées en 2012. Je suis à seulement 6 secondes de mon meilleur temps ! Et je fais le dernier kilomètre en 4’04 :-p

Je termine ce 10km en 44’00, je suis 111/325 et 7/59 seniors.

Juste au moment où je finis ma course, les premières gouttes commencent à tomber. Et c’est finalement une belle averse qui arrive !

Solenn fait son meilleur temps sur cette course. Morgan termine peu de temps derrière moi, à moins d’une minute, il a bien accroché !

Merci à mon fidèle lièvre de m’avoir emmené J

Maintenant place au repos avant la course de demain à Saint Brice pour le 12.5 km ! Quel week-end ! :-p Les jambes seront sans doute un peu lourdes !

Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Foulées melunaises, 10km de Melun, le 2/06/2017
Retour à l'accueil