Après mes « bonnes » performances de ces dernières semaines, j’espère réitérer la chose à Crosne aujourd’hui. Cette année ce sera encore le 10 km pour moi. J’ai laissé de coté le 17.89km depuis quelques temps déjà.

J’aime beaucoup cette course, l’ambiance est sympa, le parcours difficile et varié (2.5km de route, 2.5 km de bois, 3 km de descente et de plat puis la fin en montées et plat).

Comme tous les ans il fait assez froid à notre arrivée à Crosne un peu avant 8h30 (en même temps on est à la mi-octobre) mais il devrait faire beau et doux cet aprem.

 

Le départ du 10 et du 17.89 sont en même temps à 9h45. Aujourd’hui nous serons 6 du club (même s’il ne s’agit pas d’une course-club) : Solenn, Papa, Sylvie, Mathieu, Fabien et moi.

Avec le dossard nous récupérons un beau t-shirt à manches longues vert et noir (en ce moment tout est en vert ! A croire que nous sommes soutenus de partout pour les couleurs de notre club LCBA !!). Et à l’arrivée nous aurons aussi un mug.

 

Comme nous sommes en avance nous avons le temps de bien nous échauffer sur presque 4 km. Nous nous plaçons sur la ligne de départ, relativement devant car il y a beaucoup de monde. A 9h45 le départ est donné. Alors que j’étais super bien à l’échauffement malgré une angine, je sens que là, dès les premiers mètres j’ai les jambes lourdes, très lourdes ! J’ai du mal à avancer, comme si je venais déjà de faire 20km ! Ca promet pour la suite…

 

Après 2.5 km sur la route à serpenter dans la zone industrielle, nous entrons dans les bois pour 2.5km aussi. Cette portion est agréable mais difficile à gérer, on ne peut pas doubler, il y a des cailloux, des racines et beaucoup de châtaignes. Mes temps ne sont pas supers car j’ai du mal à avancer sur cette portion et mes jambes sont toujours aussi lourdes.

A la fin du bois, au km 5, ça descend légèrement puis nous tournons à droite pour le quitter définitivement et revenir sur le bitume. Je relance comme je peux, ça fait du bien de retrouver la route. Nous passons sur la ligne de départ et continuons sur une ligne droite assez longue. J’essaye de garder le rythme, mes temps descendent un peu, je suis en 4’17, 4’14 mais j’ai perdu pas mal de temps avant.

 

Au bout de cette rue, nous prenons à gauche pour attaquer la première descente. Même en descente les jambes ont du mal… Décidément ! Je n’ose même pas penser aux côtes à venir !!

Je descends le plus vite possible ce qui me permet tout de même de gagner des secondes et de doubler pas mal de coureurs. Mais les descentes passent trop vite à mon gout. Il faut déjà tout remonter vers le km 8. J’attaque doucement et ça passe plutôt bien finalement. Un peu de plat pour récupérer et c’est parti pour la deuxième montée. Ça devient dure et il en reste encore une, plus raide que les deux précédentes.

Juste avant d’attaquer cette dernière côte, j’aperçois devant moi à quelques dizaines de mètres un maillot du LCBA. Je reconnais Sylvie. Du coup, ça me booste un peu. J’attaque la côte doucement tout en essayant de me rapprocher de Sylvie. Jojo est sur le côté et m’encourage en prenant des photos. Juste en haut du la montée je suis juste derrière ma camarade de club. Elle tourne la tête, m’aperçoit et relance aussitôt. Mais moi j’ai la côte dans les jambes qui sont déjà lourdes depuis le départ. Alors je n’accroche pas et la laisse me remettre quelques mètres.

 

Je garde une allure d’escargot quelques mètres encore pour récupérer puis je repars. Nous attaquons la ligne droite finale sur un chemin bitumé. J’accélère encore un peu, je ne sais pas du tout quel est mon temps mais j’aperçois le chrono qui est sous les 45’. Le temps que je le passe, je suis en 45’03.

Le temps ne me semble pas catastrophique même si je pense avoir fait mieux l’an passé (après vérification je vois que j’ai fait presque 2’ de moins en 2015 avec un temps de 43’14… donc du coup déçue !). Mais je pensais faire mieux vu ma forme des dernières semaines. Mais étant malade depuis 4-5 jours et avec une angine depuis la veille, je pense que la lourdeur des jambes est due à cela. Du coup je suis déçue de ne pas avoir fait mieux (même juste sous les 45’…) mais je sais que, si j’avais été plus en forme, je n’aurais pas eu de mal à faire un meilleur chrono car la forme était plutôt là.

 

Je termine en 45’03, je suis 88/467 et 7/53 seniors (avec toujours moins de 10km à la montre: 9.8km).

10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
10km de Crosne, le 16/10/2016
Retour à l'accueil