Ca y est c’est officiel, le LCBA existe bel et bien !!! Même si nous n’avons pas pu faire découvrir le club hier au forum des associations du Châtelet en Brie puisque nous n'avons pas pu y être présents (mais ce n'est pas grave, nous n’avons pas forcément besoin de cela pour nous faire connaitre ni même de donner les lots des foulées du Château des Dames comme ça a été le cas hier par l’ancien club, pour appâter de nouveaux clients… !!!).

Pour cette première course sous nos nouvelles couleurs, direction Cesson. La course est à 10h et se déroule quasiment entièrement dans la forêt de Bréviande. Nous serons une dizaine du LCBA ! Super pour une première représentation.

Lors du retrait des dossards (offert pour Solenn et moi grâce au challenge de Sénart !) nous remarquons que nous ressortons sous l’USC ! Horreur ! Nous allons donc vite faire changer cela !

Les copains sont là (Laurent, Franck, Marc, Maxime, Olivier, Mathieu, Fabien, Karim) ainsi qu’un futur nouvel athlète Quentin. Nous partons nous échauffer. Il fait gris mais très lourd. Espérons que dans les bois nous aurons un peu de fraîcheur. Un petit coucou à Aurélie, Emmie et Nicolas puis il est l’heure de se placer sur la ligne de départ.

 

A 10h nous partons sur la musique de Era. Solenn est juste devant moi. Mais au bout de quelques centaines de mètres je la vois piquer droit vers le sol ! Elle parvient à se redresser, je la crois sauvée ! Mais finalement non ! Elle finit par chuter. Je m’arrête aussitôt et l’aide à se relever ! Je lui demande si ça va, apparemment oui. Puis elle repart avec juste une belle frayeur et quelques égratignures ! Ouf !

Le premier kilomètre se fait sur la route mais ensuite c’est parti pour 8 km de forêt. Heureusement les sentiers sont relativement carrossables mais parfois nous empruntons des chemins où nous sommes à la queue-leu-leu et ce n’est pas facile de voir où on met les pieds.

J’évite de regarder mon chrono car je sais qu’il ne doit pas être terrible parce que sur ce genre de chemins je perds pas mal de temps même si j’ai l’impression d’avoir un bon rythme.

 

Je passe au km 5 en 23’19, pas terrible ! C’est déjà moins bien que l’an dernier où j’étais sous les 46’. Mais qu’et-ce que j’ai chaud ! Il fait vraiment très lourd. Un peu après ce 5ème km, nous avons un ravitaillement. Je suis quasiment obligée de m’arrêter pour récupérer un gobelet. Je bois un peu et me verse le restant sur la nuque. Après ce passage, le terrain est en très légère descente. Cela me permet de revenir sur une fille devant moi et de la doubler. Mais elle reste dans ma foulée. Un coureur du PAAC avec qui j’avais déjà un peu couru à la foulée impériale de Fontainebleau m’encourage à l’accrocher.

 

Vers le km7 on croit qu’on en a finit avec les bois mais non ! C’est un leurre ! On tourne à gauche pour rester dans la partie boisée. Dommage ! Un peu après ce km 7, je ne me sens vraiment pas bien du tout, je ralenti légèrement pour faire passer mais ça empire. Je suis obligée de m’arrêter durant une quinzaine de secondes. C’est très dur. Je vois les coureurs passer, une fille que j’avais doublée me repasser devant. Plusieurs athlètes me demandent si ça va (merci à eux !). Puis je peux enfin repartir. Malgré tout, cette pause m’a fait du bien et rapidement je reviens sur la fille que je redouble ainsi que sur les coureurs avec qui j’étais (notamment celui du PAAC).

Mais j’ai du mal à vraiment accélérer sans quand ça aille mal. J’essaye au moins de garder le rythme et de rester avec le groupe.

 

Au km 9 nous quittons les bois. Je sais que c’est la « dernière ligne droite ». Ça fait du bien de revenir sur le bitume. J’essaye d’accélérer un peu mais je suis vite obligée de ralentir. En plus le passage est trop étroit et il est difficile de doubler. Plusieurs coureurs qui m’avaient vu arrêter m’encouragent. C’est vraiment sympa !

Juste avant l’arrivée maman et Sylvain (qui est venu voir la course) m’encouragent aussi.

Je passe la ligne d’arrivée et regarde mon chrono…trop déçue !! Je savais que je n’avais pas explosé mon record mais je m’attendais à 46’ et quelques ! En fait non ! C’est carrément 47’30. Ok j’ai perdu quelques secondes à relever Solenn puis à m’être arrêtée mais quand même !!! J’ai donc fait un chrono vraiment pourri !

 

Je termine donc en 47’30, je suis 161/487 et 8/67 seniors. Petite consolation : nous terminons 2ème par équipe au niveau club !! Merci à tous les athlètes du LCBA présents aujourd’hui et qui ont permis au club de se classer dès la 1ère course. Quant à notre ex club…. 

Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Foulées de la forêt de Bréviande, Cesson, le 4/09/2016
Retour à l'accueil