Après ma très mauvaise performance d’il y a 15 jours à Cesson, j’espère vraiment faire une bonne course aujourd’hui. La course des remparts de Provins me réussit toujours assez bien. La distance est idéale pour tenter un bon chrono même s’il y a la jolie côte un peu après le 1er km. Si on gère bien on peut rattraper pas mal de retard dans la descente un peu plus loin sur le parcours.

N’ayant pas réussi à passer sous les 27’ l’an dernier, j’espère atteindre l’objectif cette année. J’espère aussi être sur le podium en senior puisque j’avais échoué au pied de celui-ci.

Comme tous les ans c’est Harry qui sera au micro de la course. Après nous avoir un peu interrogées sur nos objectifs, nous partons nous échauffer. Nous tournons autour de la place St Ayoul où a lieu le départ. Pour le 6km il sera donné à 9h et pour le 16 km à 10h.

Nous sommes 6 du LCBA à prendre le départ de la petite distance. Juste avant de partir, il commence à bien pleuvoir. Vu les températures bien fraiches, ce n’est pas super agréable. Nous sommes placés tout devant car le départ n’est pas top avec des pavés et un rétrécissement en plein milieu avant un virage à droite au bout d’une centaine de mètres. Il y a plusieurs filles autour de moi, difficile de savoir leur niveau. Du coup, je croise les doigts pour le podium.

 

A 9h nous partons. Je fais attention de ne pas glisser sur les pavés et dans le virage. Nous avons ensuite une ligne droite légèrement montante. J’ai deux filles de Provins à coté de moi et plusieurs autres devant. Solenn et Maéva sont déjà en tête.

Après cette ligne droite nous tournons à gauche pour une nouvelle ligne droite qui longe la Fausse rivière et nous mène à la côte.

Je passe au km 1 en 4’15. Je me sens bien, je suis dans la foulée des filles de Provins, je pense pouvoir les doubler par la suite mais je préfère ne rien tenter avant que la côte ne soit passée.

 

Dès le début de la côte je passe devant doucement. Je monte tranquillement car elle est vraiment raide et assez tortueuse. Jusqu’à l’arche ça passe plutôt bien mais après de nombreux coureurs s’arrêtent en plein milieu ! Le sol est instable, les jambes sont lourdes et je n’ai pas envie de me mettre à marcher à cause d’eux ! Alors j’essaye tant bien que mal de me faufiler.

Nous tournons ensuite à droite pour sortir des remparts puis à gauche pour les longer en extérieurs pendant 300-400m. À la sortie des remparts ça monte encore légèrement mais j’ai déjà presque récupéré de la côte ! Jojo est là et m’encourage puis il part avec moi pour m’emmener.

Il y a une autre fille juste devant moi, des spectateurs l’annoncent 3ème. Je sursaute et vois Joël se retourner l’air aussi surpris que moi ! Un grand sourire apparait sur mon visage « cool je suis 4ème, je pensais être plus loin ! ». Du coup, l’objectif du chrono tombe aux oubliettes et un nouvel objectif apparait : la 3ème place !!!

 

Je passe donc devant cette 3ème femme mais ne reste pas longtemps devant elle. Avant le retour dans les remparts elle est repassée devant moi, bien décidée à garder sa place !

Jojo n’arrête pas de m’encourager. Je vais bien donc je m’accroche mais on a seulement fait 2km… et je sais que les deux derniers risquent d’être difficiles car c’est la partie du parcours que j’aime le moins.

 

Au km 3 on a la belle descente. J’entends Jojo rouspéter en voyant les plaques en bois au sol ! Pas terrible de descendre là-dessus quand c’est mouillé. Le reste de la descente n’est pas mieux. Comme est elle plutôt raide et que le sol est mouillé par la pluie j’ai peur de glisser. Mais je parviens à doubler la fille devant moi. Il va maintenant falloir que je garde le rythme si je ne veux pas me faire redoubler. La pression !

Jusqu’au 4ème kilomètre ça va plutôt bien mais ensuite ça devient plus difficile. On est dans la partie que j’aime le moins, ça me parait long, j’ai l’impression de repasser au même endroit avec des montées et descentes de trottoirs. La fatigue commence à apparaitre, j’essaye de suivre Jojo qui me dit de ne pas lâcher mais le rythme me semble soutenu. Et en même temps, maintenant que je suis 3ème je n’ai pas envie de laisser ma place juste à la fin. Du coup je me stresse et jette de brefs coups d’œil pour voir où est la 4ème. Jojo me crie dessus, je sais que je ne dois pas me retourner mais je veux juste me rassurer et savoir que ma place est acquise. J’ai envie de ralentir, je suis morte, le souffle court mais le stress me dit de ne pas lâcher car rien n’est joué tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie.

 

Je vois la fin se rapprocher. Sur les 100 derniers mètres trois coureurs me doublent à fond (ah la galanterie…c’est vrai que pour gagner 5" ça vaut le coup…), au loin je vois le chrono (je l’avais presqu’oublié…) afficher 26’33, 26’34… Hey mais c’est mon jour ! En plus de mon podium, je vais passer sous les 27’ ! Youhou !!!

Enfin la ligne est franchie ! Je peux souffler ! Je ne sais même pas où est la 4ème, si elle est à 3" ou plus loin.

 

Harry me laisse récupérer un peu puis vient me tendre le micro. Oui je suis satisfaite de ma course, je termine sur le podium (objectif atteint largement puisque j’espérais être dans les 3 premières seniors et non au scratch) et en plus je fais moins de 27’ et améliore mon temps de 15".

 

Je termine ce 6.1km (tous les ans j’ai cette distance à ma montre) en 26’47, je suis 68/485 et 2/91 seniors (3ème femme au scratch).

Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Course des remparts, Provins, le 18/09/2016
Retour à l'accueil