Pour la première fois nous avons décidé de participer à la course de l’heure qui se déroule à Montereau Fault Yonne. Le principe de cette course est le suivant : courir pendant une heure sur la piste en faisant le maximum de kilomètres. J’ai un peu peur que cela paraisse long étant donné que, quand je fais le 5000m, les 12.5 tours me semblent plutôt longs. Mais je n’ai pas d’objectif particulier à part être régulière et essayer de faire au moins 13 km.

Nous sommes 10 du club à y participer. Certains vont prendre le départ à 14h30 (ceux qui courent à plus de 13.5km/h : Mathieu, Sylvain, Laurent, Franck, Manu et Olivier). Moi je prendrai le départ à 16h avec Solenn, Lise et Fabien sur la course des moins de 13.5 km/h.

Il fait tout gris et il y a un petit vent glacial. La première série n’est composée que de garçons. Heureusement qu’il y a le LCBA car ils ne sont qu’une dizaine en tout. Pour ne pas avoir trop froid nous marchons un peu autour de la piste afin d’encourager les gars et de reconnaitre le parcours… :-p

A 16h c’est à notre tour. D’après Laurent, la première demi-heure est longue mais ensuite ça passe plus vite…enfin façon de parler bien évidemment ! Nous sommes plus nombreux que sur la première série ! Tant mieux ça sera plus motivant. Il y a plusieurs coureurs du CSM dont Jean-René ainsi que des marcheurs.

A 16h le départ est donné, je me cale sur une allure de 4’30/km et laisse partir Solenn et Lise ainsi qu’un coureur en t-shirt blanc. Peu après je me fais doubler par un coureur de Coupvray, celui-ci rejoint Lise et Solenn et va rester dans leur foulée pendant 50’… il se proposera finalement de prendre le relais 10’ avant la fin…pas très utile !

Les tours s’enchainent. Je me sens plutôt bien à part un petit mal de ventre depuis jeudi (mais qui va s’estomper au bout de quelques kilomètres) et je suis régulière. Pendant 30’ je garde le même écart avec Solenn, Lise et les deux coureurs (une bonne cinquantaine de mètres de retard). Mais au bout de 30’ les choses changent. Solenn, Lise et le coureur de Coupvray me distancent d’avantage et je double le coureur en t-shirt blanc (à qui je mettrai ensuite deux tours, sans doute parti trop vite…). Je double plusieurs fois Jean René qui m’encourage à chaque fois, Fabien ainsi que des filles du CSM. Beaucoup ont la gentillesse de se décaler dans le deuxième couloir lorsque je double.

Le plus difficile c’est le vent qu’on a de face sur une ligne droite et de voir le temps car il y a un chronomètre à deux endroits sur la piste, séparés de 200m. Alors même si on ne regarde pas notre montre pour voir le temps qu’il reste, on est obligé de voir ces deux chronomètres. Et parfois c’est un peu décourageant. Mais comme je me sens bien,  que je reste régulière (entre 4’30 et 4’35/km) et qu’il y a les gars du club qui encouragent, ça passe assez bien malgré tout. C’est vrai que la deuxième partie passe plus vite.

Je commence à avoir les jambes lourdes au bout de 55’. La fin est proche. A la moitié j’avais fait 6.6km, j’espère donc faire 13.2 km au moins.

Lorsque je termine le 31ème tour il me reste 1’30. Je commence à donner le maximum pour essayer de boucler ce tour avant que l’heure ne soit atteinte. Malheureusement le coup de pistolet annonçant les 1h retentit alors que je suis à moins de 50m de la ligne d’arrivée. Mais à ma montre j’ai les 13.2 km ! Trop contente ! J’ai donc été vraiment régulière !

J’ai donc fait presque 33 tours, je suis 4ème de ma série, 3ème femme derrière Solenn et Lise. Pour ma 3ème place je gagne un t-shirt Decathlon, un parapluie et une petite cloche en chocolat ! La course était gratuite (c’est à souligner car c’est tellement rare) et nous avons quand même été récompensé ! Nous reviendrons sans doute l’année prochaine !

Course de l'heure, Montereau Fault Yonne, le 19/03/2016Course de l'heure, Montereau Fault Yonne, le 19/03/2016
Course de l'heure, Montereau Fault Yonne, le 19/03/2016
Course de l'heure, Montereau Fault Yonne, le 19/03/2016Course de l'heure, Montereau Fault Yonne, le 19/03/2016
Retour à l'accueil