Nous avons bien failli ne pas participer à cette foulée impériale ! En effet, plusieurs semaines avant, et alors que nous n’avions pas encore fait les inscriptions, nous avons vu sur internet qu’il n’y avait plus de dossard ! J’étais vraiment déçue car c’est une course que j’apprécie beaucoup ! Ce n’est pas spécialement le parcours que j’aime mais surtout l’ambiance avec le passage dans la Rue Grande où tous les spectateurs encouragent et l’arrivée devant le château. J’ai donc contacté Pierre Montheillet afin de savoir s’il était encore temps, malgré tout, de s’inscrire. Heureusement ils effectuaient les inscriptions jusqu’à épuisement des dossards et Monsieur Jean Pierre Piacentino, secrétaire des foulées, m’a assuré que nos inscriptions seraient prises en compte suite à notre fidélité sur cette course ! Je les remercie donc de nous avoir permis d’y participer une fois encore !

Le départ du 10 km est à 15h30 suivi du semi-marathon à 16h30. Cette année le parcours a un peu changé puisque nous faisons une petite boucle dans Avon.

Le temps est beau mais un peu frais à cause du vent. Nous sommes plus de 1100 participants sur le 10 km et 800 sur le semi ! Un record !

A 15h30 le départ est donné (à l’heure cette fois-ci, pas comme en 2014…). Nous partons donc devant le château en direction de la Rue Grande mais nous allons moins loin qu’avant, nous tournons à droite au niveau du Monoprix. D’habitude nous montons cette rue, cette année nous l’aurons dans les deux sens. Peu après le départ je me fais doubler par Yves de BSGA qui m’avait encouragé à Magny. Cette fois encore il me dit en plaisantant « allez les Bretons » ! Pas d’erreur, cet encouragement est bien pour moi ! :-D

Après avoir tourné à droite ça descend doucement puis nous arrivons à l’arrière du château. Nous longeons un peu le canal avant de tourner à gauche pour revenir dans la rue du Monoprix. Cette fois nous la montons. En haut nous tournons à gauche dans la Rue Grande pour retourner en direction du départ. Je croise les premiers. Nous faisons demi-tour devant le château pour refaire le même trajet jusqu’au long du canal. J’entends Jean-René, Estelle puis Cyril m’encourager. Je croise papa qui retourne sur la Rue Grande, je lui fais un petit coucou. Au km 4 C’est au tour de Florian et Loic de m’encourager. Mes temps sont corrects mais je ne suis pas certaine de tenir jusqu’à la fin. Je ne suis pas en super forme et je trouve que ce nouveau parcours monte beaucoup. Ce sont de très légères pentes mais j’ai l’impression que c’est un faux-plat montant depuis le début (exceptée la descente au Monoprix). Lorsque nous revenons au canal nous continuons jusqu’au bout pour sortir du château. La ligne droite est assez longue et j’ai le sentiment de ralentir de plus en plus. Juste avant de sortir du parc il y a un ravitaillement. Ambre est dans les bénévoles et m’encourage ! Puis nous quittons le parc à droite pour monter dans Avon. Nous allons jusqu’au viaduc. Je croise ceux qui me précèdent et avant de passer de l’autre côté j’aperçois Solenn et Mathieu. Nous longeons ce viaduc pendant une centaine de mètres puis faisons demi-tour de l’autre côté. J’ai le vent de face et ça monte encore ! Nous retournons ensuite dans le parc par la même porte que précédemment. Je repasse devant le ravitaillement (je prend un verre d’eau car avec le soleil ça commence à chauffer) et je crois papa (encore ! :-p) qui est aussi en train de boire ! Mais comme il a la tête dans son verre, il ne me voit pas. Nous reprenons les allées du château qui me semblent longues, très longues. Je suis passée en 43’30-43’40 au 5ème kilomètre mais cette deuxième moitié est catastrophique. Je ne vois même plus Lise alors qu’en sortant du château elle était à quelques dizaines de mètres devant moi. La boucle dans Avon m’a tuée.

Ca monte encore doucement, je me fais doubler par deux filles puis une troisième de l’UAM qui m’encourage par prénom. Je la remercie puis essaye de m’accrocher à elle. Nous sommes au 8ème kilomètre et ça va un peu mieux. Nous reprenons la petite côte du Monoprix, nous sommes 4 filles à nous suivre. Lorsque nous tournons à gauche pour reprendre la Rue Grande, je commence à accélérer. Il reste 500m et j’ai trois filles juste devant moi. J’en double une puis deux. Lorsque j’arrive au niveau de la fille de l’UAM je l’encourage et lui dit de s’accrocher (il faut être fair-play, elle m’avait doublé en m’encourageant, je n’allais pas la griller quelques centaines de mètres avant l’arrivée sans rien dire). Je tiens la vitesse jusqu’à l’arrivée sans savoir quel chrono je vais faire. Les derniers mètres sont difficiles. Je regarde ma montre après avoir essayé de récupérer un peu : plus de 45’. Encore bien au-dessus de ce que je voulais faire (même si le parcours m’a semblé plus difficile qu’avant).

Je termine en 45’28, je suis 165/955 au scratch (beaucoup d’abandons ?), 9/193 seniors et 17/323 femmes.

Malgré mon résultat et le parcours j’apprécie toujours beaucoup cette course qui est très animée ! Nous reviendrons l’année prochaine (en espérant ne pas louper les inscriptions !)

Pour voir les résultats complets de la foulée impériale 2015, cliquez ici.

Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015
Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015
Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015
Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015Foulée impériale, Fontainebleau, le 5/04/2015
Retour à l'accueil