Il y a deux semaines environ nous avons reçu un mail nous annonçant qu’une course aurait lieu à Samois le samedi 20 à 18h. Nous n’étions absolument pas au courant de l’organisation de cette première édition mais l’idée de faire une course la nuit nous a bien plu. Du coup 15 athlètes de l’USC ont répondu présents pour prendre le départ de cette course de 6 km.

Nous arrivons un peu avant 17h sur le lieu de la course. Lorsqu’on nous remet le t-shirt technique jaune fluo, on nous demande de le porter durant la course. C’est original car, du coup, nous sommes tous habillés pareil. Ce qui est moins bien c’est qu’on nous donne du XL ! C’est franchement dommage que, si tôt avant la course, il n’y ai déjà plus de t-shirt à notre taille !

Le temps est gris et frais, l’obscurité commence à tomber et il fait déjà bien sombre. Nous nous échauffons en essayant de repérer le parcours mais rien n’est indiqué (pas de flèche, pas de signaleurs). Il y a seulement quelques barrières par-ci par-là. Nous ne savons pas du tout où aller !

Nous parcourons 4 km sans avoir vraiment vu où nous allions passer. J’ai hésité à prendre la frontale car, même si les rues sont éclairées, on ne voit vraiment pas bien.

Le départ se fait au cimetière, nous sommes un peu plus de 200 coureurs sur la ligne (c’est une belle réussite pour une première édition !). Nous nous faisons avoir sur la ligne car nous pensions que les coureurs allaient reculer puisque la ligne au sol était au moins 30-40m derrière nous, mais personne ne bouge ! Alors nous nous retrouvons dans la fin du peloton avec Solenn et Lise Tant pis (au moins cette fois on ne me mettra pas un commentaire pour me dire de me placer derrière…) !

Lorsque le départ est donné, je me dis aussitôt que j’aurais du prendre ma lampe ! Lise se tient à mon épaule car on ne voit rien, les ombres des coureurs nous assombrissent le sol et nous ne voyons pas où nous mettons les pieds ! Mais il y a une bonne ambiance, ça parle, ça rigole !

Je double pas mal de personne durant le premier kilomètre que je fais en 4’22. Sur le 2ème j’ai l’impression d’avoir accéléré, je me sens bien, les jambes sont en forme, le souffle est bon mais je suis déçue lorsque je vois que je passe en 4’20. J’avais vraiment le sentiment d’aller plus vite. Comme je me sens vraiment bien je garde le rythme et essaye même de dérouler un peu. J’ai l’impression que depuis le départ ça descend. Comme on m’a dit (merci Alain !!) que ça remontait bien sur le dernier kilomètre, je m’inquiète de la difficulté de la côte à venir !! Mais comme elle est à la fin, je fais ma course sans me freiner pour ça.

Le 3ème kilomètre est bouclé en 4’17, j’ai toujours l’impression d’être plus rapide mais le chrono reste tout à fait correct. Je continue à doubler quelques coureurs. Au km 4, ça descend un peu plus mais c’est un chemin mal éclairé. Du coup je ne vois pas où je mets les pieds, ça m’oblige à ralentir. Lorsque nous revenons sur le bitume très peu de temps après, j’aperçois devant moi quelqu’un du club. C’est Cédric. Arrivée à sa hauteur je l’encourage en pensant qu’il va essayer de s’accrocher pour que nous fassions les deux petits kilomètres qui restent ensemble. Mais il a du partir un peu vite et ne me suit pas.

Nous longeons ensuite les bords de Seine, je reconnais l’endroit car je viens parfois y courir. J’entends un coureur derrière moi me dire « allez Sophie ». Lorsqu’il se met à mon niveau je vois qu’il s’agit de Karim. Il me dit alors « ne t’inquiète pas je ne vais pas te doubler, je suis à fond ». Ca me fait sourire pour deux raisons : Karim n’est pas le genre de coureur à doubler une fille au sprint contrairement à certains athlètes qui manquent parfois de galanterie et parce que, s’il trouve le courage de me dire ça, c’est qu’il n’est peut-être pas aussi à fond qu’il le dit !! :-p

Après ce petit bout de bord de Seine nous tournons à droite et peu de temps après nous entamons enfin la fameuse difficulté ! Elle monte pas mal et est faite de pavés ! J’étais très bien jusque-là mais l’effort fourni pour monter me rend tout à coup beaucoup moins bien. La côte en elle-même passe plutôt bien mais je sens que si je ne ralentis pas, ça ne va pas aller très bien.

Je suis tellement concentrée que, bêtement, je suis la seule à courir sur le pavé alors que le trottoir est en bitume ! Merci Ambre et Camille de m’avoir fait remarqué qu’il valait mieux emprunter le trottoir !! :-p

En haut de la côte, nous avons une centaine de mètres de plat puis de nouveau nous remontons mais sur une portion moins raide.

En haut José m’encourage (merci d’être venu en vélo pour encourager les athlètes !). Nous avons quelques virages puis l’arrivée se profile ! J’accélère une dernière fois et je suis accueillie par une nuée de fausse neige en plein dans la tronche !! Ça fait très « Noel » c’est rigolo !

Nous allons ensuite au ravitaillement chercher du vin chaud, du chocolat et du thé ! Puis nous attendons les résultats et les récompenses.
Nous avons encore 4 podiums individuels (Lise, Solenn, Olivier et Manu) ainsi que deux podiums par équipe (2ème équipe chez les hommes et 2ème équipe chez les femmes !!) ! Nous remportons deux magnums de vin rouge offert par la Cave Avonnaise (sponsor de notre course du 14 Juin 2015)!

J’ai apprécié l’ambiance de cette course même s’il manquait des bénévoles pour indiquer la route (ce qui a entrainé une erreur de parcours pour le 1er de la course). Si je reviens l’année prochaine, je prendrai ma lampe frontale. Le parcours est rapide avec de la descente au début, une jolie côte à la fin et beaucoup de relances.

Il n’y avait pas les 6km, nous avons tous fini avec 5.660km ou 5.670 km à la montre (je vais encore me prendre des commentaires haineux m’expliquant que les GPS ne sont pas fiables à 100% mais je pense que, quand tous les coureurs ont la même distance sur leur montre à 10m près, on peut dire que les montres sont fiables…). Mais pour une première édition c’était une course très agréable à faire.

Je termine en 24’57, je suis 69/193 au scratch et 7/23 seniors (déçue de ma place, je pensais être bien mieux placée).

Nous avons ensuite pris la direction de Champagne pour finir la soirée autour d’une crêpes-party avec Lise et Manu !

Plus qu’une course avant la fin de l’année, celle de Houille dimanche prochain, puis il faudra attendre 2015.

Pour voir les résultats de la course de Noel de Samois sur Seine 2014, cliquez ici.

Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014
Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014
Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014
Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014Course de Noel, 6km de Samois sur Seine, le 20/12/2014
Retour à l'accueil