Cela fait presque 10 ans que je n’ai pas participé à cette course car elle a souvent lieu lors des vacances de la Toussaint. Cette année elle est organisée plus tard.

Nous avons donc décidé d’y participer avec le club, nous sommes 31.

Après une nuit plutôt courte, nous partons à 8h15. Nous trouvons vite une place mais ce que nous ne savons pas c’est que nous sommes à plus d’un kilomètre de la ligne d’arrivée et du retrait des dossards !

J’ai pour objectif de faire aux alentours de 43’ vu que le parcours est plutôt roulant. Mais on verra la forme…il ne fait pas très chaud mais comme il y a quelques rayons de soleil, je décide de ne pas mettre les manchons et de courir avec le t-shirt.

Sur la ligne de départ il y a plusieurs sas, je me place avec Lise dans celui des 40’-45’. Mais je vois devant moi des personnes placées dans le sas 35’-40’ alors qu’elles ne valent pas ces chronos ! Je trouve que c’est un manque de fair-play pour ce qui respectent leur sas et acceptent de se placer derrière ! J’ai joué le jeu mais ça me dégoute de voir que beaucoup ne se donnent pas cette peine et viennent embêter des coureurs plus rapides qui sont obligés de slalomer pour les doubler !

Lorsque le départ est donné, je reste plusieurs secondes sur place car ça ne bouge pas. Puis ça commence à avancer doucement. Instinctivement je me mets à trottiner quasiment sur place, le monsieur à côté de moi me fait remarquer, en rigolant, que ça ne sert à rien car on n’avance pas ! Puis je passe enfin la ligne de départ après 20" !! Et hop ! Déjà 20" sur le temps final en plus ! :-( Du coup je passe au premier kilomètre en 4’36 mais j’ai donc mis 4’16. Je sens que je ne suis pas en très grande forme mais peut-être qu’après quelques kilomètres ça ira mieux. Un peu après le 1er km j’entends « coucou Sophie ». C’est Mathieu. Il veut faire 43’ pour sa deuxième participation à une course et je pense qu’il est plutôt bien parti. Après avoir tourné un peu dans les rues (que j’ai trouvé parfois limite niveau espace vu le nombre de coureurs que nous étions !) nous longeons le parc des Noues et l’Yonne. Au km 3 je double Karim et l’encourage. Nous longeons ensuite le Seine et vers le 4ème kilomètre c’est au tour de Christophe de me rattraper. Je décide de m’accrocher à lui.

Nous repassons sur la ligne de départ et c’est parti pour un deuxième tour. Au km 5 nous avons un ravitaillement. Christophe prend un verre mais pas moi ce qui fait que je le distance un peu. Mais il revient vite et nous continuons la course ensemble. Nous arrivons à être réguliers mais je suis un peu déçue des temps qui s’affichent sur ma montre.

Lorsque nous arrivons au 9ème kilomètre, je lui dis de partir s’il se sent bien. Du coup, il accélère un peu mais très brièvement. Je décide donc d’accélérer pour me remettre à son niveau.

Pour finir, nous avons presqu’un tour de piste à faire. Je déroule un peu pour essayer de grappiller quelques secondes et rester en 45’.

Christophe a bien amélioré son temps et il m’a permis de ne pas ralentir.

Mais je suis malgré tout déçue de mon chrono, j’ai perdu 21" au départ et j’ai 120m de trop (soit 27" !). Ce qui fait que j’aurais pu avoir moins de 45’ au chrono.

Je termine en 45'22, je suis 617/1265 au scratch, 40/155 seniors et 63/342 femmes.

Pour voir les résultats complets des 10 km de Montereau-Fault-Yonne 2014, cliquez ici.

10 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/2014
10 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/2014
10 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/2014
10 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/201410 km du confluent, foulées monterelaises, Montereau-Fault-Yonne, le 9/11/2014
Retour à l'accueil