C’est seulement la deuxième édition des foulées du large. L’an dernier pour la première édition la distance était de 8 km. Cette année il y a un 5 km à 18h et un 10 km à 19h. Le parcours est le même qu’en 2013 : un aller-retour au départ de la grande plage sauf que cette année nous ferons demi-tour au bout de 2,5km au lieu de 4 km. Pour le 10 km il y aura donc deux aller-retours à parcourir. Jusqu’au vendredi soir nous avions prévu de faire le 10 km. Samedi matin en regardant le programme nous hésitions avec la petite distance pour prendre un peu de vitesse et finalement nous avons opté… pour les deux courses ! Je ferai le 5 km le plus vite possible et le 10 km à vitesse réduite.

Nous arrivons à Quiberon vers 16h30, il fait 30 degrés ! Il y a du monde à la plage ! Nous allons nous inscrire car nous n’étions pas encore inscrits. Nous avons le droit à une niniche avec le t-shirt! Nous allons ensuite nous changer et nous échauffer. Il fait vraiment chaud. Je me demande si nous avons bien fait de nous aligner sur les deux distances. A l’aller nous aurons le vent dans le dos mais pas au retour. Le speaker annonce quelques athlètes hommes et femmes qui ont leur chance mais je ne connais personne. A 18h le départ est donné près de la plage. Nous la longeons et arrivons au casino. Je passe rapidement en 3eme position chez les féminines. Un peu avant le premier kilomètre ça monte, je fais le km 1 assez vite (4’00) mais c’est un peu le but de cette course. Juste avant d’atteindre la thalasso ça redescend et nous prenons à droite pour emprunter un chemin gravilloné. Je suis à quelques dizaines de mètres derrière la deuxième femme (Solenn est première et déjà loin devant). Juste au niveau du km 2 je double cette fille (qui, comme la 4eme femme, semble se faire emmener). J’hésite à rester un peu avec elle mais comme je me sens bien je pars. Juste avant le demi-tour nous avons un ravitaillement. Je ne voulais pas le prendre car la distance est courte mais il fait tellement chaud que j’ai besoin de me rafraichir.

Je profite du demi-tour pour voir où sont les filles que j’ai doublé. La 3eme et la 4eme sont ensemble et pas très loin derrière moi. Je me motive en me disant que je les ai doublées. Mais vers le km 3 on a bien le vent de face et je commence à être en difficulté. Du coup je me stresse en pensant aux deux filles assez proches de moi car je veux garder ma deuxième place. Lorsque je croise maman vers la thalasso, elle me prévient que les deux filles sont proches. Nous avons un bon faux-plat (que nous avons descendu à l’aller) au 4ème kilomètre. C’est là que les deux filles me doublent. J’essaye de les accrocher mais je sens que je ne peux pas tenir. La ligne droite qui longe la plage est en plein vent et j’ai du mal à avancer. Les gens m’encouragent à remonter les coureuse mais je n’en peux plus et je suis dégoutée de finir à cette quatrième place. Sur les 500 derniers mètres, il y a beaucoup de touristes sur le bas côté pour encourager, c’est vraiment très agréable ! Quand je termine je me demande comment je vais pouvoir faire le 10 km… !

Je bois pas mal pour m’hydrater avant le départ du 10 car il fait toujours très chaud. Puis je retourne à la voiture me changer et mettre le deuxième dossard. J’attends tranquillement avec Solenn près de la ligne de départ tout en m’étirant. Le départ est décalé à 19h10 car il y a beaucoup d’inscriptions sur place. Solenn part avec moi et va rester avec moi jusqu’à la fin. Nous partons tranquillement en milieu de peloton. Nous papotons et nous amusons à compter les femmes que nous doublons. A l’endroit où nous faisons demi-tour vers le 2,5km nous sommes aux alentours des 10 femmes. Du coup, je dis à Solenn d’y aller si elle se sent bien car elle devrait pouvoir en remonter pas mal mais elle veut rester avec moi. Le premier aller-retour se passe très bien et les raideurs du départ ont disparu. Mais lorsque nous partons pour le deuxième tour j’ai un petit coup de mou. La première course commence à se faire ressentir et je n’ai pas le courage de refaire une troisième fois la boucle. En plus mes pieds chauffent et semblent bouillants dans mes chaussures et une ampoule est en formation depuis plusieurs kilomètres déjà. Finalement ça va mieux, je reste dans la foulée de Solenn et jusqu’au ravitaillement avant le dernier demi-tour je suis plutôt bien. Mais lorsque nous revenons sur nos pas, nous avons de nouveau le vent de face et ça devient de plus en plus dur. Le souffle va bien, la forme aussi mais les jambes sont lourdes, très lourdes. Aucune femme ne nous a rattrapée. Nous sommes donc 9 et 10. Nous avons le droit à beaucoup d’encouragements de la part des spectateurs, c’est vraiment chouette ! Je termine ce 10km sans avoir forcé, je me sens vraiment bien mis à part les jambes lourdes.

C’était très agréable de courir avec Solenn à un bon rythme et de terminer ensemble. Mais en voyant les résultats je suis très déçue : je termine ENCORE 4ème senior !!! Comme nous étions 9 et 10 nous pensions avoir pas mal de seniors devant nous ! Mais même pas !! Je suis vraiment déçue de terminer deux fois aux pieds du podium ! Pour le 5 km, je termine en 21’59, je suis 30/92, 4/12 seniors et 4/37 femmes. Pour le 10 km, je termine en 47’45,120/,4/seniors et 10/ femmes. C’est une course vraiment super, avec un beau parcours composé de quelques faux-plats que je referai avec grand plaisir l’année prochaine.

Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Foulées du large , 5 et 10 km, Quiberon, le 26/07/2014
Retour à l'accueil