Dimanche dernier je n’avais participé à aucune course puisque nous avons organisé notre course « les foulées du Château des Dames ». La course a été un succès puisque nous avons eu près de 130 inscrits (autant qu’à une autre course qui avait lieu 2 jours avant et qui, elle, existe depuis de nombreuses années !). Les coureurs ont apprécié le parcours bien que très relevé.

Aujourd’hui nous prenons donc la direction de Combs La Ville. L’année dernière le temps était plutôt frais, cette année le soleil brille et il fait déjà 15 degrés à 8h (on va dépasser les 20 degrés au moment du départ à 10h).

Je n’aime pas beaucoup le parcours. Il se compose de deux boucles plates mais il y a énormément de montées de trottoirs et de nombreux virages. C’est très usant ! Du coup, je n’ai jamais fait un excellent chrono même s’il n’y a pas de côtes. Je crois que je préfère un parcours avec de bonnes grosses côtes bien visibles que ce genre de parcours roulant mais finalement très dur à gérer. Pas grave, les trottoirs et les virages sont là pour tout le monde.

Nous arrivons sur place avec 1h30 d’avance. Comme il fait déjà chaud, à 9h nous sommes en tenue prêts à aller trottiner. Nous nous échauffons sur 3 km. J’ai un numéro de dossard très petit (le 11), j’apprends sur la ligne de départ que les numéros 1 à 15 sont préférentiels et qu’on doit se placer devant ! Ah bon ? Peut-être parce que je n’ai pas payé mon inscription et que le dossard m’a été offert grâce au challenge de Sénart. Je ne suis pas trop mal placée alors je préfère rester où je suis plutôt que d’aller me mettre tout devant.

La ligne de départ est placée à presqu’un kilomètre de la ligne d’arrivée. Nous avons ensuite un sentier dans une sorte de parc. Ce passage n’est pas évident car il est quelques centaines de mètres après la ligne de départ. Du coup, nous sommes toujours les uns à côté des autres et on se retrouve un peu bloqué. On passe ensuite sur la ligne d’arrivée et devant le ravitaillement que nous aurons lors du deuxième tour.

Ensuite c’est une succession de trottoirs à monter et descendre. En 3 km j’ai perdu 10 secondes à chaque fois ! J’ai la bouche sèche avec la chaleur et le vent, je ne suis pas au meilleur de ma forme. Je décide de ne plus regarder ma montre car je suis déjà démoralisée après seulement 3 km. Vers le km 3 j’aperçois une table, je me réjouie d’avoir de l’eau à boire ! Pas de chance ! Il s’agit d’éponges ! Les autres années, comme le temps n’est pas super, un seul ravitaillement est largement suffisant, mais cette année, avec la chaleur, c’est dommage qu’il n’ai pas été placé vers le km 3 comme ça nous l’aurions eu deux fois.

Nous avons ensuite une ligne droite d’un kilomètre pour atteindre le km 4. Cette ligne droite fait face au soleil et au vent ! Sans oublier les trottoirs et les petits virages pour les descendre au bon endroit !

Nous passons sur la ligne de départ pour rejoindre le km 5 qui se trouve dans le chemin. Je ne sais pas en combien je suis mais de toute façon je préfère ne pas savoir.

Enfin nous avons droit au ravitaillement au passage de la ligne d’arrivée. C’est parti pour une deuxième boucle. Le verre d’eau me fait du bien et je commence cette deuxième partie en meilleure forme. J’en profite pour accélérer un peu et rattraper la fille devant moi. Ça me remotive un peu et je me dis que tout n’est peut-être pas perdu. Mais finalement ce petit moment est très bref et vers le km 7 j’ai, de nouveau, bien ralenti. La fille de Saint Quentin me redouble. Dès que ça va un peu mieux je me remets à accélérer (enfin, c’est un bien grand mot !). Je redouble une fois encore la coureuse et reste devant elle jusqu’à la fin. La ligne droite d’un kilomètre semble vraiment longue, surtout avec cette chaleur.

Je passe enfin la ligne d’arrivée et regarde mon chrono. La déception ! Un chrono vraiment catastrophique. Mais je sais que je n’aurais pas pu faire mieux. Je constate que beaucoup de coureurs ont fait plus que d’habitude mais ça ne suffit pas à me rassurer. Je suis très déçue de cette course, même si je ne m’attendais pas à battre mon record, j’espérais vraiment faire quelque chose de correct. Un peu de repos pendant les vacances ne fera pas de mal pour espérer revenir plus en forme en septembre. J

Je termine donc cette course en 47’11, 151/302 au scratch (pile à la moitié mais je n’ai rien gagné !) et 11/39 seniors.

Pour voir les résultats complets des 10 km de Combs la Ville 2014, cliquez ici.

10 km de Combs la Ville, le 22/06/201410 km de Combs la Ville, le 22/06/2014
10 km de Combs la Ville, le 22/06/201410 km de Combs la Ville, le 22/06/201410 km de Combs la Ville, le 22/06/2014
10 km de Combs la Ville, le 22/06/201410 km de Combs la Ville, le 22/06/2014
Retour à l'accueil