Apres le réveil hier à 4h30, aujourd’hui debout à 6h pour aller courir à Sénart. Le temps annoncé est de la pluie mais au lever le temps est très beau ! Espérons que ça durera.

Nous arrivons à Tigery, dans l’Essone vers 7h30. Nous avons 1h30 avant le départ qui aura lieu à 9h, suivi du marathon à 9h30, mais le temps de récupérer le dossard (j’ai un dossard élite cette année ! Je ne sais pas du tout pourquoi ! Peut-être parce que l’inscription m’est offerte suite au challenge de Sénart où je termine 3ème), de retourner à la voiture se changer, de retrouver tout les coureurs du club, etc, le temps passe très vite.

Après une partie de l’échauffement avec Flore (qui sera cette année sur le 10 km après ses nombreuses victoires sur le marathon de Sénart), puis Aurélie et Roland, il est temps de se placer. Heureusement que j’ai un dossard élite car cette année nous sommes 2000 derrière la ligne et à 8h40 tout le monde est déjà en place ! C’est beaucoup trop tôt et nous décidons de continuer notre échauffement une dizaine de minutes.

Il y a trois sas : le premier pour les dossards élites (moi ! :-) ), le deuxième pour les France Universitaire et le troisième pour les autres. Mais je suis déjà tellement devant que je ne vais même pas dans le sas élite, je choisis celui des universitaires.

A 9h le départ est donné, toujours pas de pluie. Je pars prudemment. Je passe le km 1 en 4’26, pas super mais je préfère y aller mollo. Mes chronos vont tous rester très réguliers (4’26-4’26-4’27-4’34-4’30,…) donc c’est déjà ça. Vers le 2ème kilomètre, Séverine du club de Savigny le Temple me double et m’encourage. Puis c’est au tour de Yannick et avant le 4ème kilomètre Baptiste.

Je ne suis pas fan du parcours mais j’arrive à être régulière et à rattraper un peu de monde. Vers le 4.5 km, je suis à côté de Dominique. Nous allons faire environ 1 km ensemble puis il va finalement me laisser. Pendant environ 1.5 km (du 4.5 km au 6 km) nous sommes sur le passage que j’aime le moins, une sorte de chemin dallé, ça glisse énormément !!!

Vers le km 7 nous sommes à un endroit que je reconnais : c’est là qu’ont eu lieu les  départementaux de cross en janvier !! Je n’avais même pas fait attention qu’on passait là pour cette course !! C’est vraiment différent par rapport à cet hiver, pas de boue, des fleurs, etc ! Juste après nous avons droit à la deuxième petite difficulté du parcours : un pont. Ca grimpe mais vraiment très brièvement pour redescendre aussitôt après (nous avions eu la même chose au km 2). Puis nous voilà dans Combs la Ville. Je me dis que le dernier kilomètre sera facile car quasiment entièrement en descente. J’arriverais peut-être à faire moins de 45’. Puis la descente arrive et là je me lâche totalement. Je rattrape pas mal de monde. Nous avons 200m de plat (dont 150m de piste) et c’est l’arrivée, mais c’est dur de finir comme ça alors qu’on a descendu presqu’un kilomètre. J’aperçois le chrono à l’arrivée : 44’35, 44’36… le temps ne sera pas catastrophique même si l’an dernier j’étais sous les 43’. Je n’ai jamais fait de super temps sur cette course. J’accélère un peu pour ne pas tomber dans les 45’. Ouf ! J’ai réussi. Par contre, une fois passée la ligne d’arrivée, ça va beaucoup moins bien. Après quelques minutes assise par terre, surveillée par les secours, tout rentre dans l’ordre. Je peux aller récupérer mon brin de muguet et ma bouteille de jus de pommes.

Je termine en 44'46, je suis 374/1757 au scratch, 19/322 seniors et 33/679 femmes.

Le temps s’est bien maintenu finalement. Nous flânons autour des stands présents sur la pelouse du stade mais partons avant l’arrivée des premiers marathoniens.

Pour les résultats complets du 10 km de Sénart 2014, cliquez ici.

La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014
La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014
La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014La sénartaise, Sénart, le 1/05/2014
Retour à l'accueil